Recevoir les parents

Le jour J, bien que séparés dans la vie, Mylène et Jordan sont là, assis devant moi et visiblement bien en lien pour ce qui est de l'éducation de leur fils. Chance pour lui.

Merci de venir tous les deux me parler de Léo. Nous aurons probablement beaucoup à nous dire, à comprendre et à ajuster avant même de nous interroger sur l'intérêt que Théo vienne me voir.

Mylène et Jordan m'expliquent et j'entends que Léo se développe bien, qu'il est heureux de vivre et plein de qualités (respect, politesse, capacité à faire la part des choses…).

Je reformule : finalement, le défaut de comportement qui attire l'attention sur lui, c'est juste une compétence qu'il n'a pas encore développée.

Certes, à son âge cela devient embêtant et cela pourrait le devenir encore plus au collège. Mais au fond, il y a juste un train qu'il n'a pas pris en son temps. Vous allez l'aider à monter dans ce train, là où il l'a raté.

Je questionne les tentatives parentales qui n'ont pas marché : les punitions ou plutôt les privations. Alors vous allez arrêter tout ça, puisque ça ne marche pas. On va chercher autre chose ensemble.

Je questionne sur ce qui a un peu marché : les encouragements. Très bien, voilà une piste intéressante !

Puis je guide avec bienveillance et légèreté.

Réhabiliter l'amour inconditionnel

Pour commencer vous allez restaurer toutes les belles façons que vous avez de lui dire je t'aime. Parce que ça, ça reste vrai n'est-ce pas ? Même s'il ne se comporte pas bien.

Ne le privez pas d'amour. Ce serait comme le priver de manger et l'affamer parce qu'il fait des bêtises. Vous ne feriez pas ça, n'est-ce pas ?

L'amour, vous allez vous y remettre, comme s'il n'y avait pas de problème de comportement. Vous savez faire et vous allez vous appliquer. Le problème est ailleurs et nous allons chercher ensemble comment le résoudre.

Pour ce qui est de son comportement, vous allez pouvoir explorer deux pistes.

D'abord le train qu'il a raté quand il était petit. Même s'il est grand, il faut retourner lui faire prendre ce train là où il l'a raté. Vous allez donc lui proposer des tous petits objectifs pour commencer. Vous allez lui prodiguer des encouragements, avec patience.

J'ai entendu qu'il est par ailleurs très mature. Alors vous pourrez l'encourager à se féliciter lui-même. Qu'il apprenne à se donner lui-même des encouragements. Oui, il semble capable de ça

Ce sera très bénéfique qu'il apprenne à prendre du plaisir dans son nouveau comportement, qu'il se plaise à développer une nouvelle compétence.

Et ce n'est pas tout. Il doit aussi apprendre à respecter les limites que posent les adultes. Quand avez-vous déjà su lui montrer qu'il ne fallait pas dépasser une limite ? (silence)

Je comprends. C'est un enfant plutôt facile et vous n'avez guère eu besoin de lui poser des limites. Vous avez peut-être aussi raté un train, celui d'apprendre à poser des limites. Alors reprenons la même idée.

Vous allez, vous aussi, aller prendre le train là où vous l'avez raté. Par quoi allez-vous commencer ? Quelle limite pourriez-vous commencer par lui poser ?

Nous cherchons ensemble et une première limite se dessine. Jordan se montre à l'aise pour la poser. En revanche Mylène semble en difficulté. Est-ce que vous savez poser des limites dans d'autres contextes ? Oui, au travail. Très bien !

Quelques larmes coulent sur son visage à l'idée de poser des limites à « son bébé ». Rassurez-vous Mylène, vous allez apprendre qu'aimer et recadrer c'est tout à fait compatible.

Apprendre que recadrer est indispensable

C'est indispensable, sans quoi il y a de la confusion, des débordements, de la culpabilité, des manifestations d'amour qui n'en sont pas vraiment… Vous allez découvrir que l'amour a beaucoup à y gagner.

Jordan et Mylène sont repartis apaisés. Je pouvais ressentir qu'ils éprouvaient beaucoup d'amour pour leur fils, en même temps qu'un désir sincère de le voir grandir et améliorer son comportement. Ils avaient les clefs pour l'accompagner.

Et vous ? Parvenez-vous à distinguer amour et recadrage ? C'est important dans toutes nos relations !

J'ai envie de développer une compétence relationnelle.