Pont-à-Mousson, Nancy, Metz et à distance

Chemin dans la dune

Perso

  • Vous avez dit intelligence artificielle ?

    Il serait plus juste de parler d'Informatique Avancée que d'Intelligence Artificielle précise Vincent Le Cerf*. Il ne s'agit que d'une simulation d'intelligence et il n'y aura jamais de conscience artificielle comme la science-fiction aime nous le faire craindre. L'IA n'est pas intelligente.

    L'IA n'est pas intelligente

    L'IA peut rendre service pour reconnaître, proposer, dialoguer, optimiser, prévoir, mais uniquement ce qu'on lui a longuement appris. Là où l'humain sait reconnaître un éléphant dès lors qu'on lui a montré un dessin ou une photo, l'IA aura besoin qu'on lui en présente 20 000 voire 100 000.

  • Quels traits de votre personnalité justifiez-vous par votre caractère ?

    J'entends souvent des personnes se retrancher derrière leur caractère, comme si elles repoussaient un reproche. Généralement elles anticipent. Là, maintenant, personne ne leur a rien reproché, mais elles portent en elles toutes les fois où elles ont été critiquées, où elles sont restée démunies…

    D'où nous vient notre personnalité ?

    Il est intéressant de relire notre histoire depuis ses débuts. Quand le bébé arrive au monde, il a déjà son tempérament, ses singularités. Il est plus ou moins calme, demandeur puis déterminé, charmeur… Ces singularités vont influencer la façon dont les adultes s'occuperont de lui.

  • Qu'avez-vous l'impression de devoir changer ?

    Adapter à la marge ou reconsidérer en profondeur ? Améliorer ? Changer ? Transformer ? De quoi parle-t-on vraiment ?

    Alessandro Biscaccianti prévient qu'aujourd'hui les entreprises ne peuvent plus se contenter de simples améliorations ou de changements partiels. Elles doivent vraiment se transformer en profondeur si elles veulent survivre.

    Utilisant la métaphore de la conduite ou de la voile, il nous rappelle le bon sens qu'on oublie souvent dans les moments de crise.

    Je vous livre ici un aperçu de sa conférence pour l'entreprise* et je vous propose de le lire aussi pour vous-même, car nous avons tous actuellement à nous transformer en profondeur.

  • Comment va votre estime de vous-même ?

    • Très bien, merci !
    • Ouh là, c'est pas facile…

    Mais encore ?

    • Comment êtes-vous capable de vous apprécier ? De vous accorder de la bienveillance ?
    • Et pour ce qui est du regard sur vous-même, quelle proportion d'évaluations positives et négatives ?
    • Et enfin, quel ajustement entre l'image que vous avez de vous-même et celle qu'ont les autres de vous ?

    L'estime de soi, c'est la relation au père

  • Que faites-vous quand vous vous sentez perdu ?

    Mon expérience me montre que quand les personnes affirment être perdues, elles ont seulement perdu contact avec elles-même. Quand elles m'expliquent où elles en sont, j'entends, je vois et je ressens aussi, qu'elles ont déjà connaissance de la direction à prendre. Simplement l'information n'est plus accessible dans le moment.

    C'est ce qui m'a amené à développer une expertise sur ce que j'appelle le modèle des trois centres. J'ai moi-même reçu un rapide enseignement sur ce sujet, un jour où j'étais perdue. Depuis je l'ai expérimenté, expliqué, étoffé d'exemples, approfondi…

    Le modèle des trois centres

    Allez, je vous explique que nous avons tous un équipage à bord, trois co-équipiers qui se

    ...
  • Pour qui veut tourner la page d'une expérience difficile, prendre un nouveau départ, il y a une étape délicate, celle qui consiste à accueillir pleinement qu'aujourd'hui c'est lourd.

    Beaucoup de personnes voudraient prendre un raccourci, entamer tout de suite le rebond. Elles s'activent en espérant ne pas descendre plus bas.

    La tentation du rebond immédiat


    Dilan vient de craquer peu avant les concours qu'il préparait :

    J'ai si longtemps ignoré mon intuition que je ne cesse de m'émerveiller en découvrant, à chaque fois un peu plus, cette ressource étonnante et tellement pertinente.

    Une ressource étonnante et pertinente

    Ce jour là, je travaillais sur la communication d'une nouvelle offre de formation, à propos d'accompagnement en profondeur, avec les émotions. Pour illustrer un sujet aussi abstrait, j'avais d'abord trouvé une métaphore : celle du ciel traversé de nuages, de rayons de lumière, d'arc-en-ciel. Mes recherches avait été fructueuses et

    ...
  • Lorsqu'on a été abimé dans une relation, comment se reconstruire et rebondir ? On a d'abord besoin d'être entendu dans ce qu'on a traversé de difficile, puis de prendre du recul et de restaurer son estime de soi.

    Parfois la question de la justice se pose et c'est un discernement difficile. En effet la justice est conditionnelle. Elle ne peut être rendue qu'après un déballage et une confrontation. Dans ce long processus, le plaignant est soupçonné, accusé… c'est violent !

    La justice est une voie exigeante...

    Je suis souvent témoin de ce questionnement sur des

    ...
  • Lorsque l'on entame un travail sur soi, on aspire à en goûter les bénéfices et c'est généralement ce qui se produit. De nouvelles choses deviennent possibles. Cela procure beaucoup de joie et donne envie de poursuivre.

    Pourtant, ce n'est pas toujours aussi rose. Après un travail en profondeur, on constate parfois des manifestations désagréables. On attendait un mieux et voilà que cela semble pire. Il y a de quoi être déstabilisé. Heureusement, ce n'est que transitoire et de courte durée, avant que s'installe le mieux-être.

    Désagréments transitoires avant l'amélioration

    Personnellement, j'avais fini par m'en amuser. Je trouvais que cela ressemblait à un feu d'artifice final avant la disparition du problème. Et puisque l'amélioration suivait vraiment, je me

    ...
  • Lorsqu'on cherche à s'épanouir davantage, on a souvent besoin d'aller remettre de l'ordre dans son passé :

    • porter un nouveau regard sur ce que l'on a vécu
    • choisir ce que l'on en garde
    • laisser partir ce dont on ne veut plus pour la suite

    C'est ce qui inquiète parfois les personnes avant de s'engager dans une psychothérapie. Quel désordre vais-je trouver ? Est-ce que cela ne va pas abimer ce que j'aime de mon histoire ?

    La crainte de générer du désordre

    Que dites-vous du ménage de printemps ?

    Avant la satisfaction

    ...
  • Détoxification : activité métabolique qui consiste à transformer une substance toxique en un dérivé capable d’être éliminé par le corps.

    Oui, j'accompagne souvent des personnes à transformer des empreintes toxiques laissées par leur histoire, de sorte qu'elles puissent être éliminées et laisser place à la joie de vivre.

    Dissoudre des empreintes toxiques

    Pour le tout jeune Nolan, les traces étaient toxiques au point de lui faire

    Des entrepreneurs qui ont peur de l’échec et qui du coup sont bloqués, tu en accompagnes ?

    C'est la question que me posait récemment un partenaire soucieux de proposer de l'aide à ses clients.

    J'ai répondu par un triple oui :

    • Des entrepreneurs, oui
    • Des personnes qui ont peur de l’échec, oui
    • Des personnes qui sont bloquées parce qu’elles ont peur, oui

    Et j'ai poursuivi avec une confidence : en fait les personnes ne sont pas tant bloquées par la peur de l’échec que par la ...

  • De nombreuses personnes me sollicitent pour se remettre d'un passage difficile (perte de confiance, dépression, burn out…), pour se reconnecter à leurs aspirations profondes et se mettre en route vers leur réalisation (

    J'ai proposé un atelier créatif à des jeunes en recherche de leur voie. Je les ai invités à se laisser inspirer : comment ce sera « Moi demain » ?

    Au moment de présenter son œuvre, Nathan explique brièvement : je veux garder ma meuf, avoir une maison et une famille.

    J'accueille avec beaucoup de sérieux : effectivement, il n'y a que l'amour qui soit vraiment essentiel. D'ailleurs c'est un sacré programme de vouloir faire durer son couple, un beau défi.

    Seul l'amour est essentiel

    Encouragé par cette affirmation, il poursuit : Moi madame,

    ...
  • On a toujours eu tendance à mettre sur le dos des jeunes les nouveaux comportements qui nous dérangent.

    Anaïs Georgelin* l'illustre à l'aide de citations des millénaires passés. Pourtant ce qu'on dit aujourd'hui des jeunes vis à vis du travail est davantage une question d'époque que de génération. Elle l'affirme et le démontre !

    Le rapport au travail a changé

    De fait, le développement des burn-out (cramé), bore-out (ennui) et brown-out (manque de sens) concerne toutes les classes d'âge.

    De même le développement du freelancing

    ...
  • Le petit groupe de jeunes que j'accompagnais passait par un creux de motivation et avait eu tendance, ce jour là, à rejeter ce que je proposais.

    En fin de journée je rentrais pourtant émerveillée de plusieurs belles productions de leur part. Tandis que je racontais à mon collègue la prise de conscience d'une des participantes, qu'avec le recul elle portait un regard différent sur une expérience qu'elle avait d'abord rejetée, tout s'est éclairé en moi.

    Bon sang mais c'est bien sûr ! Voilà ce sur quoi je dois les accompagner. Ils ont tendance à balayer d'un revers de manche

    ...
  • Là où l'on parlait hier de modes de fonctionnement différents entre hommes et femmes, il est plus juste aujourd'hui de considérer que ce sont des tendances féminines et masculines puisque nous avons tous une part féminine et une part masculine.

    En chaque personne une part féminine et une part masculine

    Pour autant il reste important de constater ces différences et de les comprendre pour éviter les frustrations explique Paul Dewandre* :

    • Masculin préoccupé de compétence (atteindre l'objectif
    ...
  • Peut-être faudrait-il que j'aille voir un psy ?!

    Cette réaction survient parfois dans les échanges avec les personnes qui viennent me rencontrer pour un accompagnement. Longtemps, puisque je suis à la fois coach et thérapeute, j'ai répondu en précisant davantage la différence entre le coaching et la thérapie. Pour autant je n'étais pas bien sûre que cela répondait à leur attente.

    Envisager un coaching, une thérapie...

    Un jour c'est en pleine séance de thérapie qu'a jailli cette phrase. J'avoue que cela m'a laissée un peu perplexe. N'étions-nous pas justement en train

    ...
  • Quand les clients viennent à ma rencontre, ce n’est pas pour discuter, c’est pour que ça change dans leur vie.

    A la première rencontre, ils me demandent souvent si j’ai des outils. Oui bien sûr, autant qu’il en faut pour traiter chacune des difficultés qui se présentent.


    Aujourd’hui, j’ai envie de vous en présenter un particulièrement puissant.

    Je l’ai récemment utilisé avec Louane.

    Louane a 8 ans et elle ne va pas bien du tout : tous les symptômes d’une dépression suite à un évènement traumatique. Depuis ce jour là, Louane a l’impression que, si sa famille

    ...
  • Bien des évènements géopolitiques actuels semblent irrationnels et de fait, de toute part, les émotions montent, les mémoires remontent. C'est ce qui a poussé Astrid du Lau d'Allemans* à s'interroger : les peuples ont-ils une âme ?

    Sa réponse est oui et elle la développe avec ses repères psychanalytiques. Elle observe que les peuples ont :

    • une identité – Moi
    • une part éduquée par des contraintes et des limites – Surmoi
    • des Pulsions – Ça
    • des Mémoires qui génèrent des reproductions quand elles ne sont pas apaisées
    • une Ombre que l'on aimerait cacher
    • une part plus élevée – Soi
    • un Ego…

    Les peuples ont une âme

    C'est ainsi que les peuples réagissent très fortement (Pulsion) lorsque le

    ...