Pont-à-Mousson, Nancy, Metz et à distance

Chemin dans la dune

Thérapie

  • Au quotidien, nous sommes souvent accaparés par le matériel, les choses à faire, les relations à gérer... Ce n'est que plus rarement que nous philosophons.

    Et pourtant, l'air de rien, nos façons de penser et d'agir sont influencées par les représentations que nous nous faisons de la vie.

    Nos représentations de la vie influencent nos pensées et comportements

    Besoin d'exemple ?

    Inspirons-nous par exemple du cinéma : « La vie est un long fleuve tranquille », « La vie est belle », deux bien belles affirmations. La première est pointée comme étant trop naïve, la deuxième est au contraire une décision de positiver.

    Et vous, quelles sont vos représentations de la vie ?

    A vous interroger, vous découvrirez probablement qu'elles sont anciennes

    ...
  • Mes clients et patients arrivent généralement avec beaucoup de jugement sur eux-même.

    Ils s'en veulent d'en être encore là malgré leur volonté de transformation. Or, si au départ le jugement a pu les piquer au vif et les stimuler, à ce stade il leur fait mal et les démobilise. Il est un obstacle au progrès.

    Le jugement démobilise

    J'accueille.

    Un jour les barrières du jugement et de la culpabilité s'effondrent, les voix qui sifflent « il faut », « je dois » se taisent.

    Alors une grande porte s'ouvre. Les ressources bloquées jusque là peuvent produire leurs effets et la transformation commence, parfois impressionnante.

    Je salue.

    Puis, pour aller vraiment plus loin, vient le moment d'...

  • Dans mon métier d'accompagnement, et plus encore de supervision des autres professionnels, j'ai appris à être très attentive aux processus parallèles.

    Qu'est-ce qu'un processus parallèle ?

    Un ami vous sollicite pour l'aider à prendre une décision.

    Il commence à vous décrire les différentes possibilités. Vous suivez avec beaucoup d'attention, mais voilà qu'au bout de quelques minutes vous êtes complètement perdu... comme lui.

    Il n'a pas tant besoin d'aide pour décider que pour s'y retrouver dans sa réflexion !

    Accompagné et Accompagnant sont dans un bateau

    L'exemple est

    ...
  • Lorsque quelque chose nous résiste, nous cherchons à comprendre pourquoi.

    De fait, lorsque nous trouvons une explication, cela nous permet souvent de lever le blocage et de parvenir à nos fins. Souvent, mais parfois non, et c'est là qu'il devient intéressant de solliciter de l'aide.

    J'explique à mes clients que nous allons travailler à un autre niveau.

    Qu'importe le pourquoi – ce n'est plus utile à ce stade – nous allons plutôt chercher comment : ...

  • Lorsque nous reconnaissons que notre situation ne nous plaît pas, que nous aimerions vivre autre chose mais que nous n'y parvenons pas, ce n'est pas facile pour autant d'oser solliciter de l'aide, d'envisager un accompagnement.

    Des années pour gagner notre autonomie

    C'est que nous avons mis une vingtaine d'année, peut-être davantage, à gagner notre autonomie par rapport à nos parents et éducateurs.

    Nous avons franchi bien des étapes avant de démontrer que nous pouvions désormais nous débrouiller seul·e. Il nous a même fallu repousser l'aide qu'on nous proposait encore...

    C'est ce qu'expriment les plus jeunes lorsqu'ils ont accepté de se laisser accompagner et que nous clôturons l'accompagnement :

    • Anthony qui cherchait sa voie :
    ...
  • Ce n'est pas votre genre mais c'est plus fort que vous :

    • à chaque fois que vous apercevez une araignée vous sautez en l'air
    • dès que vous rencontrez cette personne, vous avez la boule au ventre
    • à chaque fois que vous passez par là, vous êtes sur le qui-vive

    Pourtant ce n'est pas votre genre ! Juste une phobie...

    Cette réaction irrépressible

    Et si vous preniez le temps d'un Switch pour vous débarrasser de ça ?

    Qu'est-ce qu'un

    Lorsque les gens prennent des nouvelles de mon activité professionnelle, ils me demandent souvent quel est mon périmètre géographique.

    Je comprends qu'ils veulent savoir jusqu'où je vais.

    Un travail sur soi commence par un déplacement

    La question ne s'est pas encore vraiment posée pour moi.

    De fait, puisque je fais surtout de l'accompagnement individuel, ce sont plutôt les gens qui viennent à moi. Symboliquement c'est important que ce soit eux qui se déplacent.

    Je n'élude pas pour autant la question : mes clients viennent de toute la Lorraine. Ils font parfois plus d'une heure de route.

    Certains viennent même de plus loin car les entreprises qui me font confiance m'adressent des personnes de tout le Grand Est.

    Mon périmètre ne

    ...
  • Souvent nous aimerions que les choses avancent plus vite.

    Nous savons ce que nous voulons, nous faisons tout pour que cela se produise mais cela tarde à venir et nous ne comprenons pas pourquoi.

    Quand la volonté ne suffit pas

    C'est que les choses arrivent quand nous sommes prêts.

    Je suis prêt, me direz-vous : j'ai tout prévu, tout préparé.

    Certes, ce qu'il y avait à penser, à faire, mais vous-même, êtes-vous prêt ?

    Dans les métiers de l'accompagnement nous sommes sensibles à cette question.

    En effet, nous pouvons nous former, aménager notre espace d'accueil, nous faire connaître mais nous ne pouvons qu'...

  • Pierre vient me voir pour travailler sur son manque de motivation.

    Il a les capacités, sans quoi il ne serait pas là, dans cette école d'ingénieur à laquelle il a accédé par concours. Il est bien intégré, il a des amis. Mais il n'arrive pas à se mettre au travail et il a déjà dû redoubler une fois. Il a peur que cela ne se reproduise.

    Transformer le problème en objectif

    J'aide Pierre à préciser ce manque d'envie, comment cela se manifeste en lui, ce que cela lui évoque.

    Puis je l'invite à ...

  • Au début d'un accompagnement, je propose toujours à la personne de commencer par préciser ce qu'elle souhaite atteindre.

    Préciser l'objectif à atteindre

    Il ne s'agit pas de détailler ce qui ne lui convient pas, pourquoi, comment, depuis quand...

    Non, l'idée est de se projeter dans le futur pour décrire comment ce sera pour elle quand elle aura atteint ce qu'elle désire. Il y aura probablement une phrase pour le dire : une affirmation de ce qu'elle est devenue, de ce qu'elle ressent, de ce qu'elle fait à ce moment là.

    J'aide la personne à le découvrir, à le décrire.

    Il apparaît souvent une image et progressivement la personne perçoit ce qui se passe autour d'elle et en elle. Elle goûte le plaisir de l'objectif atteint comme si elle y était,

    ...
  • Nous nous appliquons souvent à ligoter ou bâillonner une part de nous qui nous dérange. Et nous y arrivons plutôt bien. Nous la maîtrisons la plupart du temps.

    Pourtant ce n'est pas si simple, ce que nous cherchons à éviter ressurgit malgré tout, parfois même de plus en plus souvent ou de plus en plus violemment. Et oui, qui accepterait de se laisser enfermer sans se défendre ?

    Certains pensent pourtant avoir vraiment gagné.

    Réussir à force de volonté

    Je pense à Jonathan qui se félicitait d'avoir lutté pied à pied contre son côté réservé. Il avait ainsi beaucoup progressé. Toutefois il se débattait depuis peu avec des

    Qu'est-ce qu'être soi et pourquoi est-ce si difficile ?

    L'instinct de protection

    C'est par cette question que Renée Rivest démarrait sa conférence ce soir là*, avant d'expliquer :

    notre soi est caché derrière un ensemble de masques qui tiennent lieu de protections. Nous ne sommes que partiellement conscients de ce fait et des blessures qui nous ont conduit à nous protéger ainsi.

    On ne peut oser sortir à découvert, être soi, que s'il y a une atmosphère de sécurité autour de soi et en soi. Pas si simple !

    Quels sont les lieux où vous vous sentez suffisamment en sécurité pour être vraiment vous-même ?

    Il y a probablement ceux où vous pouvez cesser d'être un ou une professionnelle et vous habiller sans façon, plaisanter sans

    ...
  • Quand je parle de mon métier, j'illustre mon propos, je raconte comment les personnes retrouvent leur chemin et leurs ressources pour avancer.

    C'est à chaque fois tellement impressionnant et beau !

    Mes interlocuteurs sont touchés par ces histoires. Cela les fait penser à des collègues, des amis, des voisins... et souvent arrive la question :

    est-ce qu'il n'y a pas parfois besoin de plus ? C'est quoi la limite entre coaching et thérapie ?

    Effectivement, les gens me sollicitent souvent pour des sujets qui les travaillent en profondeur. Ce n'est probablement pas un hasard.

    C'est vrai, j'aime particulièrement accompagner à ce niveau là. J'y suis à l'aise et je me réjouis de la puissance de transformation que cela permet.

    ...

  • Peut-être vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous gardez ce souvenir anecdotique, ou encore pourquoi vous avez été tellement touché par ce film, ce livre.

    C'est que cela échappe à votre compréhension : pourquoi cette image qui se détache d'une période que vous avez complètement oubliée ? Cette émotion encore vivante alors que vous vous laissez rarement toucher ?

    C'est qu'il s'agit de vous.

    Accompagner en accueillant l'inconscient

    J'utilise souvent cette affirmation lors de mes accompagnements : ce qui vous vient parle de ce que vous cherchez, même si vous ne voyez pas le rapport.

    Ce père qui voulait améliorer la relation avec sa fille et qui en début de séance avait évoqué les tensions d'une époque avec son épouse.

    Ce professionnel

    ...
  • Jeune maman, je l’avais remarqué avec les remèdes homéopathiques : tandis que nous, les adultes, nous devions patienter pour obtenir des résultats, pour nos enfants c’était souvent spectaculaire.

    A peine avions-nous administré les granules et tourné le dos, ils se remettaient à jouer comme s’ils n’avaient jamais été malades !

    L'agilité surprenante des enfants

    Dans mon métier d’accompagnement, je découvre que c’est la même chose.

    Le petit Timothée venait me voir parce qu’il était tout triste de ne plus pouvoir jouer avec son copain, Justin l’en empêchait. Il tournait en rond avec cette contrariété depuis plusieurs semaines. Je l’ai invité à m’expliquer. Jusque-là rien de surprenant : il me décrivait les choses comme l’aurait fait un

    ...
  • Elle m’avait aidé à comprendre pourquoi mon fils se grattait sans cesse : « une envie qui le démange ! »

    Tout était rentré dans l’ordre dès lors que nous avions pu accéder à ce qu’il désirait si fort sans oser l’exprimer.

    Cette fois je m’interrogeais pour ma fille qui se plaignait régulièrement.

    La réponse a fusé de ma bouche en même temps que je formulais la question : que pouvait bien signifier cette «peur au ventre» ?

    Notre corps s'exprime...

    C’est que tout un savoir ancestral est inscrit en nous au travers de telles expressions.

    Certains le disent : « j’en ai plein le dos ! » Mais combien d’autres en font la douloureuse expérience.

    Sommes-nous prêts à écouter ce que notre corps nous dit ?

  • Les émotions sont de précieux indicateurs de ce qui se passe en nous.

    Notre éducation ne nous a pas toujours encouragés à les écouter. Elle nous a rarement appris à les analyser. Pour autant, nous gardons quelque part l’intuition qu’elles cherchent à nous guider.

    Comprendre les émotions

    Oui mais voilà... Si nous avions au départ la capacité naturelle de parler toutes les langues, la vie nous a amenés à nous spécialiser pour communiquer avec ceux qui nous entouraient.

    Pendant ce temps, nous avons perdu la capacité de

    ...
  • Mon interlocutrice m’interrogeait sur mes enfants, les aménagements que nous avions sollicités à l’école pour tenir compte de leurs besoins. Soudain elle lâche : « les miens n’étaient pas adaptés au système scolaire. »

    Aïe, entendez-vous comme c’est terrible ?

    Est-ce aux tout petits d’être adaptés à cette grande institution ? Ne devrait-on pas plutôt observer que l’école ne sait pas toujours s'adapter pour eux ?

    Bien sûr, une part de l’éducation (en famille, à l’école...) doit encourager à s’adapter à son environnement, aux contraintes... une part seulement. Quand elle se fait trop pressante sur ce thème, elle ne fait plus grandir, elle écrase.

    Jusqu'où s'adapter ?

    La problématique se retrouve dans le monde du

    ...
  • Mon amie vivait un renoncement difficile.

    A force de travail, sa santé ne lui permettait plus de pratiquer son métier. Elle n'imaginait pas faire autre chose dans l'entreprise.

    De semaines en semaines, je prenais le temps de l'écouter dans sa souffrance et de m'intéresser aux solutions qui se dessinaient pour son avenir. Elle convenait que le licenciement pour inaptitude était indiqué en attendant une éventuelle reconnaissance de maladie professionnelle.

    La colère a besoin de se dire

    Arrivait le moment du départ de

    ...
  • Appelons la Rebecca.

    Rebecca était vraiment insupportable et nous étions tous d'accord là-dessus. Comment faire pour l'empêcher de gâcher nos rencontres ?

    Et pourtant non. Je découvris un jour que d'autres membres du groupe n'étaient pas du tout indisposés par son comportement. Ceux-là ne voyaient tout simplement pas de quoi nous parlions.

    Notre agacement dit quelque chose de nous

    Allons bon, quelle différence entre eux et nous ?

    Je pris le temps d'observer et j'en trouvai, des différences !

    A vrai dire je remarquai certains comportements communs aux personnes qui ne supportaient pas Rebecca.

    Chez nous, ils étaient relativement discrets certes, mais avec un peu d'honnêteté je reconnus qu'ils n'étaient pas sans rapport avec

    ...

Page 2 sur 3

Mes derniers billets de blog